Who?

Reléguée au rang des hobbies compulsifs, la photographie a perdu avec l’avènement du numérique, un peu de sa magie. Et s’il fallait autrefois, faire preuve d’un certain talent d’alchimiste pour produire une image à partir de la lumière, plus personne ne s’étonne dorénavant du procédé à l’origine même de son étymologie. Dans un monde obsédé par l’image, il ne suffit plus désormais de présenter l’une ou l’autre des qualités propres au bon photographe pour pouvoir sortir du lot, mais de les réunir. Michaël s’y applique... ainsi, persévérance, authenticité, générosité sont quelques-uns des atouts qu’il possède et qui lui permettent aujourd’hui de produire des images encore capable de nous émouvoir. Et puisqu’il est vain de croire que la photographie puisse un jour saisir la beauté du monde et ses émanations, ouvrons les yeux sur l’ordinaire, le commun, et l’anecdotique que Michaël parvient si bien à sublimer...

Now that the digital age has made photography everyone’s hobby, the art has lost a little of its magic. And if in the old days, you needed the talent of an alchemist to produce an image using light, no one gives a second thought to the process anymore, in spite of its origins. In a world obsessed with images, it no longer suffices to have just one of the many qualities of a good photographer. To stand out from the crowd, you must have them all. Michael fits the bill... his perseverance, authenticity, and generosity are but a few of the assets that allow him to produce images that are capable of evoking an emotional response. And he is still vain enough to believe that photography can capture the beauty of the world and all its emanations, opening our eyes to the ordinary, the common, and the anecdotal... an art that Michael has perfected...

sebastien, mon frère. www.artgramm.com